London’s Break

Sans titre-3

Il y a une semaine j’étais à Londres. Dans le froid mais au soleil à déambuler dans les rues. C’est banal de dire « j’ai passé un week-end à Londres ». Oui c’est vrai.

Mais après tout c’était quand même dépaysant, déroutant et enivrant. La dernière fois j’avais 17 ans, j’étais seule aussi et je déambulais aussi dans les rues. J’avais des piercings, un pantalon troué et je fumais de l’herbe. J’avais trouvé Camden tellement « cool ». J’avais passé des heures au bord de la tamise, je regardais les gens passer assise sur un mur. Je faisais des dessins.

La semaine dernière j’avais 26 ans, je fumais pas mais j’avais toujours mes carnets de dessins et mon appareil photo.  J’ai dormis dans une auberge de jeunesse miteuse, dans ma chambre il y avait un New-Yorkais avec une guitare, une fille de Buenos Aires qui vit à Stockholm, un Néo-Zélandais, un mec qui ronflait tout le temps et je sais pas d’où il était.

J’ai trouvé beaucoup de différences avec Paris. Dans le métro ça sent bon et quand il freine ça fait pas mal aux oreilles. Dans la rue les murs en briques c’est beau.

J’ai mangé 3 cinnamon rolls, 1 donuts, 6 sushis, plein de chips et des sandwichs avec du concombre. C’était bien .

weekendlondres1

weekendlondres2

 

 

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *